mercredi 27 février 2008

Le dernier survivant #1

Parce que si on se fait une petite flambée nucléaire post-apocalyptique, on a des chances de tous y rester... Tous, sauf un, le fameux et inéluctable dernier survivant. Et à y être, autant que ce soit un courageux jardinier norvégien, encore que, je suis pas regardant, si c'est un horticulteur esquimau, j'ai rien contre, hein... Pourquoi, parce qu'hier a été inauguré le Svalbard Global Seed Vault qui devrait accueillir, à terme, un exemplaire de chaque végétal de notre bonne planète, et devrait résister aux tremblements de terre, aux missiles nucléaires, à la connerie humaine armée, en gros... Du coup si notre dernier survivant a la main très verte, on pourra peut-être se rattraper un peu...

1 commentaire:

B.almond a dit…

Ca brûle blanc en [ant]arctique?
Quoiqu'il en soit bienvenue dans la blogosphère mon frère...